oral

oral, ale, aux [ ɔral, o ] adj.
• 1610; du lat. os, oris « bouche »
1 ♦ (Opposé à écrit) Qui se fait, se transmet par la parole. Langue orale et langue écrite. Cours d'expression orale. Confession, déposition orale. verbal. Littérature, tradition orale ( aède , conteur, griot) . Spécialt Épreuves orales d'un examen.
Subst. L'oral : l'expression, la langue orale. L'oral et l'écrit. Spécialt L'ensemble des épreuves orales d'un examen ou d'un concours. Il a réussi à l'écrit, mais échoué à l'oral. La date des oraux.
2(v. 1830) Relatif à la bouche. buccal; oralité. Médicament qui s'administre par voie orale. Psychan. Stade oral : premier stade de la libido où la bouche et les lèvres sont les principales zones érogènes, précédant le stade anal, selon Freud. — Phonét. Voyelle orale (opposé à nasale) .
⊗ CONTR. 2. Écrit, graphique.

oral nom masculin Examen ou partie d'un examen qui consiste en interrogations orales : Passer l'oral.oral, orale, oraux adjectif (latin os, oris, bouche) Qui se fait par la parole, par opposition à écrit : Déposition orale. Qui concerne la bouche, en tant qu'organe : Administrer un médicament par voie orale. Se dit d'une voyelle ou d'une consonne dont l'émission comporte un écoulement de l'air expiré par la seule cavité buccale. Relatif au stade oral. ● oral, orale, oraux (expressions) adjectif (latin os, oris, bouche) Stade oral, premier stade de l'évolution libidinale, caractérisé par le fait que le nourrisson trouve son plaisir dans l'alimentation, l'activité de la bouche et des lèvres. (Le plaisir de sucer, d'abord lié à un besoin physiologique, devient le lieu d'une activité autoérotique spécifique, qui constitue le premier mode de toute satisfaction sexuelle.) Tradition orale, qui se transmet verbalement et non par des textes écrits. ● oral, orale, oraux (synonymes) adjectif (latin os, oris, bouche) Qui se fait par la parole, par opposition à écrit
Synonymes :
Contraires :
- écrit
Qui concerne la bouche, en tant qu'organe
Synonymes :

oral, ale, aux
adj. et n. m.
d1./d adj. Transmis ou exprimé par la bouche, la voix (par oppos. à écrit). Tradition orale. Littérature orale: V. encycl. littérature.
|| épreuves orales d'un concours.
n. m. échouer à l'oral, aux épreuves orales.
d2./d adj. Qui a rapport à la bouche. Cavité orale: bouche. Soigner par voie orale.
|| PHON Phonème oral (,, etc.), par oppos. à phonème nasal (,, etc.).
|| PSYCHAN Stade oral: première phase d'organisation libidinale (de la naissance au sevrage), dans laquelle la satisfaction auto-érotique est liée à l'activité de la zone érogène buccale.

⇒ORAL, -ALE, -AUX, adj.
A. —Anton. écrit.
1. Qui est émis, qui est énoncé de vive voix, qui est sonore (p. oppos. à graphique). Renseignements, témoignages oraux; faire une déposition orale. Une promesse orale, vu sa situation, n'a rien de sûr (FLAUB., Corresp., 1879, p.237). C'est pour mon goût un de tes plus jolis poèmes, et il me semble très bien évoquer ce que j'avais entrevu dans ton récit oral (RIVIÈRE, Corresp., [Avec Alain-Fournier], 1905, p.110).
2. Qui est diffusé par la parole, que l'on se passe de génération en génération, de bouche en bouche (p. oppos. à ce qui est scriptural, écrit dans un texte). Tradition, transmission orale. Les vieux usages, les vieilles coutumes, les vieux mots, les métiers anciens et singuliers derrière lesquels il y a le passé, l'histoire orale faite par les pâtres du terroir (PROUST, Prisonn., 1922, p.375). Les instructions orales des prédicateurs, des confesseurs et de tous ceux à qui incombait la direction des âmes (FARAL, Vie st Louis, 1942, p.220):
1. ... élargissement du champ d'investigation: analyse des traditions et littératures orales, des «histoires de vie» sous l'angle des problèmes de changements culturels...
Traité sociol., 1968, p.450.
LING. Code oral; discours, style oral; communication, expression orale. Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le code de l'oral et le code de l'écrit ne se confondent pas (...) l'oral dispose souvent de moyens linguistiques, paralinguistiques, extra-linguistiques inconnus à l'écrit: l'intonation, les mimiques, les gestes (D. D. L. 1976).
Langue orale. Langue parlée. Il existe «des» langues orales (...). La langue parlée est différente de la langue écrite. Personne n'a jamais élaboré une grammaire du langage oral (L. BELLENGER, L'Expression orale, Paris, P.U.F., 1979, p 4).
ENSEIGN. Qui se déroule de vive voix. Enseignement, exposé oral; épreuve orale. Les examens oraux commençaient presque aussitôt après l'admissibilité (ROLLAND, J.-Chr., Antoinette, 1908, p.902). Des cours oraux de révision dont la périodicité est réduite précisément à cause de l'éloignement et de la dispersion des intéressés (ROBERT, Artis., 1966, p.174):
2. Il revécut quelques secondes de son examen oral de grec, l'instant exact où il avait commis sa faute: il revoyait le vert du tapis et le doigt du professeur, écrasé sur Les Choéphores...
MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p.823.
Emploi subst. masc. Examen ou partie d'examen qui consiste uniquement en interrogations orales. Oral de contrôle. Il passa son écrit et son oral tant bien que mal. Dans le programme latin-grec, rien ne concernait les nouvelles préoccupations du personnage qu'il s'était mis à incarner (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.110). Il comptait quitter Paris, et à son retour il préparerait son oral avec Sartre et Nizan (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.328).
B. —Qui a rapport à la bouche, qui appartient à la bouche. Synon. buccal.
1. BIOL. Leur appareil oral [des chenilles] est construit sur le plan des insectes à mâchoires, quoiqu'on n'en retrouve aucune trace dans les papillons (CUVIER, Anat. comp., t.3, 1805, p.323). Le canal angulaire, qui se dirige en arrière (...) et se bifurque à son extrémité pour fournir (...) une branche dirigée vers le bas, le canal mandibulaire ou canal oral (E. PERRIER, Zool., t.3, 1903, p.2506). [Des mutations, chez la Drosophyle], qui transforment les lobes oraux en appendices analogues à des tarses (CUÉNOT, J. ROSTAND, Introd. génét., 1936, p.63).
PHARMACOL. Par voie orale. Par la bouche. Médicament administré par voie orale (sirop, cachet, pilule) et non par voie parentérale (injection intraveineuse, intramusculaire), ni rectale (lavement, suppositoire) ou externe, sur la peau (topique) (MAN.-MAN. Méd. 1977).
2. PHYSIOL., PHONÉT. Le courant d'air oral et nasal, les vibrations du larynx (PERROT, Ling., 1953, p.34).
[En parlant d'un phonème] Dans l'articulation duquel l'air phonatoire passe uniquement par la cavité buccale, non par les fosses nasales. Anton. nasal. En français, les voyelles orales les plus ouvertes [], [oe], [], [] se distinguent ainsi des voyelles nasales correspondantes [ ], [], [], []. Les consonnes occlusives et [d] sont orales (MOUNIN 1974).
[b]3. PSYCHOL., PSYCHANAL., PSYCHIATRIE. Phase orale, stade oral. Premier stade du développement psychoaffectif de l'enfant, caractérisé par le fait que le nourrisson trouve son plaisir dans l'alimentation, l'activité de la bouche et des lèvres. Une sensibilité particulière de la gorge et de la bouche chez notre sujet, qui pourrait être liée à l'histoire de sa libido et à la phase orale de la sexualité (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p.188). Sa libido [de l'enfant] passe d'abord par le stade oral. La bouche est érotisée (CHOISY, Psychanal., 1950, p.44). V. anal ex.10.
Type oral. Type caractérisé par des fixations relevant étroitement de celles du stade oral. Le caractère hystérique serait une combinaison du type oral agressif et du type phallique (DELAY, Psychol. méd., 1953, p.158).
REM. 1. Oralisation, subst. fém. Expression orale, transposition orale. Quant aux «exercices d'oralité et d'oralisation» quels sont-ils [dans le texte ministériel fixant le programme de la 1re année des collèges]?: des exercices de diction et de récitation (J. PEYTARD ds Pratiques, 1977, n° 17, p.15). 2. Oralité, subst. fém. a) Caractère oral (du discours, de la parole, du langage). Dès que les sociétés ont dépassé le stade de l'oralité, apparaissent auprès des institutions de droit public des hommes de plume chargés de mettre par écrit les décisions des chefs responsables (L'Hist. et ses méth., 1961, p.633). b) Psychol., psychanal. ,,Premier stade d'évolution de la libido qui réalise la satisfaction des pulsions et concerne la zone corporelle orale: alimentation, succion, baiser, incorporation buccale, morsure, parole`` (THINÈS-LEMP. 1975).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1610 «qui se fait par la bouche» (P. COTON, Institution catholique, II, p.1173 ds R. Philol. fr. t.43, p.130: manducation orale); 1674 «qui se transmet par la bouche» loi orale (RICHARD SIMON, Cérémonies et Coustumes qui s'observent aujourd'hui parmi les juifs, t.1, p.75); 1868 subst. et adj. oral, examen oral (LITTRÉ); 1765 phonét. adj. (Encyclop. t.11); 1805 biol. «qui concerne la bouche» (CUVIER, loc. cit.). Dér. sav. du lat. os, oris «bouche»; suff. -al. Fréq. abs. littér.:217. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 303, b) 127; XXe s.: a) 402, b) 353.
DÉR. Oralement, adv. De vive voix, au moyen de la parole. Répondre oralement ou par écrit; transmettre oralement. Une de ces chansons innombrables, sorte de chansons de geste, écloses spontanément, homériquement, du cerveau populaire, sans qu'on puisse en dire l'auteur, sans qu'elles aient jamais été imprimées, ni peut-être écrites, et qui se sont diffusées ainsi oralement, de bouche en bouche (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.366). Donc, Jérôme, d'après ce que tu m'as confié cette nuit, oralement ou muettement, tu te montres en somme assez content de ton sort (ARNOUX, Seigneur, 1955, p.102). Après avoir invité le candidat à présenter oralement des explications complémentaires, ils [les membres du jury] prononcent l'admission ou l'ajournement (Encyclop. éduc., 1960, p.232). []. Att. ds Ac. 1935. 1re attest. 1829 (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe s., t.2, p.381); de oral, suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 14.
BBG. —BOREL-MAISONNY (S.). Lang. oral et écrit. Neuchatel, 1960, 2 vol., 268 p. + 197 p. — Enseigner l'oral? Fr. auj. 1977, n° 39, pp.5-83. —FRANÇOIS (D.). L'Oral, les oraux et leur gramm. Fr. Monde. 1979, n° 145, pp.40-45. — MOREAU (M. L.). Fr. oral et fr. écrit. Fr. mod. 1977, t.45, pp.204-242. —QUEM. DDL t.24 (s.v. oralisation).

oral, ale, aux [ɔʀal, o] adj.
ÉTYM. 1610; dér. sav. du lat. os, oris « bouche ».
1 (Par oppos. à écrit). Qui se fait par la parole; qui est énoncé de vive voix; qui se transmet de bouche en bouche. Verbal. || Confession, déposition orale. || Littérature (cit. 24), tradition orale (→ Dépasser, cit. 6). || Cultures orales et cultures de l'écriture. || Importance de la littérature orale au moyen âge.Épreuves orales d'un examen. Épreuve, examen.
(1868) N. m. || L'oral : l'ensemble des épreuves orales d'un examen ou d'un concours. || Il a réussi à l'écrit, mais échoué à l'oral. || Les oraux du baccalauréat auront lieu dans la deuxième quinzaine de juin
1 (…) Armand là-dessus s'absenta pour se présenter au bachot (…) À Aix, le temps de l'écrit et de l'oral, la tête du jeune homme marcha d'une belle allure.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, XIX.
2 (1765). Phonét. « Se dit… d'un phonème dont l'articulation n'intéresse que la cavité buccale, à l'exclusion de la cavité nasale » (Marouzeau). || Voyelle orale.
3 (Vers 1830). Anat., méd. Qui est relatif à la bouche, qui appartient à la bouche (→ Buccal). || Cavité orale. || Médicament qui s'administre par voie orale.Psychan. || Stade oral de l'enfant, premier stade du développement de la libido où la sexualité est centrée sur la bouche. Oralité. || Le stade oral précède le stade anal. || Le désir cannibalique dans le stade oral. Cannibalisme.
2 D'après Freud, le premier stade prégénital de la sexualité infantile, dans lequel les lèvres et la bouche constituent la zone érogène dominante (1905). Abraham a distingué un stade oral précoce, caractérisé par la succion, et un stade oral tardif, connexe à l'apparition des dents, caractérisé par la destruction et l'incorporation de l'objet (1924).
D. Lagache, in Piéron, Voc. de psychologie.
CONTR. Écrit (p. p. de écrire), graphique. — Écrit (n. m.).
DÉR. Oralement, oraliser, oralité.
COMP. Aboral, audio-oral.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • oral — oral …   Dictionnaire des rimes

  • Oral — puede referirse a: Lo relativo a la oralidad (la voz, lo vocal): Expresión oral Comunicación oral Tradición oral Historia oral Fuente oral Jucio oral (o fase oral del jucio en derecho procesal). Tribunales de Juicio Oral en lo Penal de Chile… …   Wikipedia Español

  • Oral-B — Type Oral hygiene Owner Procter Gamble Country United States Intr …   Wikipedia

  • oral — 1 *vocal, articulate Antonyms: written 2 Oral, verbal are often confused in use. Oral (see also VOCAL 1) implies utterance and speech; it is distinctively applicable to whatever is delivered, communicated, transacted, or carried on directly from… …   New Dictionary of Synonyms

  • Oral-B — Lema Oral B. Brush Like A Dentist (Oral B. Cepíllate como un dentista)[1] …   Wikipedia Español

  • oral — oral, ale (o ral, ra l ) adj. 1°   Terme d anatomie. Qui a rapport à la bouche. Cavité orale.    Terme de scolastique. Manducation orale, l action matérielle de recevoir l hostie. 2°   Qui est articulé par la bouche, en parlant de lettres et de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Oral — O ral, a. [L. os, oris, the mouth, akin to Skr. [=a]s. Cf. {Adore}, {Orison}, {Usher}.] 1. Uttered by the mouth, or in words; spoken, not written; verbal; as, oral traditions; oral testimony; oral law. [1913 Webster] 2. Of or pertaining to the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • oral — o‧ral [ˈɔːrəl] adjective spoken, rather than written: • The debtor may attend court to give oral evidence as to his financial situation. * * * oral UK US /ˈɔːrəl/ adjective ► oral agreements, evidence, etc. are in spoken, not written, form: »A… …   Financial and business terms

  • oral — adjetivo 1. Que se expresa con la palabra hablada y no por escrito: literatura oral, examen oral. fuentes orales. literatura* oral. tradición* oral. 2. De la boca o que tiene relación con la boca. por vía* oral. adjetivo,sustantivo femenino 1 …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • oral — I adjective announced, articulated, audible, by word of mouth, communicated, enunciated, expressed, expressed in words, phonic, said, said aloud, sounded, spoken, spoken out loud, told, unwritten, uttered, verbal, vocal, vocalized, voiced… …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.